1829
L'armement de pêche

L’histoire commence avec l’armement de  pêche Van Cauwenberghe – Lemaire. Cet  armement composé de goélettes à voile est  destiné aux campagnes de pêche en Islande.  Elles sont également le berceau du Carnaval  dunkerquois. Avec l’avènement du navire à  vapeur, les goélettes ont été vendues au fil  des années.

1927
La rencontre

C’est un parcours bien différent pour la  famille Daudruy, maître des postes pendant  2 générations puis devenue agriculteur lors  de l’apparition du train et du télégraphe.
La  SA Ch. Daudruy Van Cauwenberghe & Fils voit  le jour à la suite de la rencontre entre Charles Edouard Daudruy et Hélène Van
Cauwenberghe. Les activités principales de  la société à cette époque résident dans  l’importation et la distribution d’huile de foie  de morue ainsi que, plus tard, celles des  huiles animales et végétales.

1960 - 1966
Le virage industriel

Charles Daudruy, petit-fils de Charles  Edouard Daudruy, soucieux du développement de l’entreprise, lance la  construction de l’usine de raffinage actuelle  sur le site de Petite-Synthe. Au fil de sa  carrière, il optimise l’outil et les capacités de  raffinage. Il développe également une  activité de transport routier, reprise  aujourd’hui par DVC Transports, pour se  donner la capacité de livrer lui-même ses  clients. 

2000
L’évolution

Dominique Daudruy, fils de Charles Daudruy,  reprend la direction de l’entreprise le 31  décembre 1999. Il suit les traces de son père  en automatisant l’outil et en déployant les  certifications actuelles du groupe. Plus tard,  il développera l’entreprise autour du secteur  historique des ingrédients.

2008
Un pas dans les énergies

Soucieux du développement de la société et  des problématiques environnementales,  Dominique Daudruy a créé en 2006 l’unité de  production de biocarburant Nord-Ester, donnant à la société un deuxième axe de  développement : l’énergie verte. 

Depuis 2010, cette filière a évolué vers les  coproduits animaux puis les huiles usagées.  Ces derniers remplacent progressivement  les huiles végétales couramment utilisées  dans le process.

2015
Les filières

Sur l’axe alimentaire, suivant une logique  qualitative, la société fait l’acquisition de  l’unité de trituration Oriacoop en partenariat  avec les agriculteurs fondateurs. Cette  acquisition lui permet la production d’huiles de colza, de tournesol, de lin tracées  d’origine France et d’huiles biologiques.

Partenariat croisé avec Agriopal

Aujourd’hui
Un site industriel de 22Ha

Aujourd’hui
Contrôle 100% familial

Aujourd’hui
6 lignes de raffinage

Aujourd’hui
Certifié FSCC 22 000

Aujourd’hui
130 000 T de biodiesel en 2021
90% à partir d’UCO

Aujourd’hui
Colza attesté certifié par bureau veritas

2018- 2021
La nouvelle génération

C’est en 2018 que Pierre-Louis Daudruy, fils de Dominique Daudruy, intègre  l’entreprise. Il reprend la commercialisation des coproduits pour  l’ensemble des sociétés. Il met également en place bon nombre de projets  structurants pour l’entreprise … Affaire à suivre ! Il est rejoint par sa sœur  Ameline Daudruy en 2021.

2022
L’arrivée de Nord-Métha

Les déchets du site sont recyclés ou réutilisés et partent pour la majeure  partie dans des méthaniseurs. Dans la continuité des démarches  environnementales de la société et pour être en cohérence avec les idées que  l’entreprise défend, la mise en place d’une méthanisation sur le site  industriel est apparue comme une solution évidente.

  • 1829

  • 1829
    L'armement de pêche

    L’histoire commence avec l’armement de  pêche Van Cauwenberghe – Lemaire. Cet  armement composé de goélettes à voile est  destiné aux campagnes de pêche en Islande.  Elles sont également le berceau du Carnaval  dunkerquois. Avec l’avènement du navire à  vapeur, les goélettes ont été vendues au fil  des années.

  • 1927

  • 1927
    La rencontre

    C’est un parcours bien différent pour la  famille Daudruy, maître des postes pendant  2 générations puis devenue agriculteur lors  de l’apparition du train et du télégraphe.
    La  SA Ch. Daudruy Van Cauwenberghe & Fils voit  le jour à la suite de la rencontre entre Charles Edouard Daudruy et Hélène Van
    Cauwenberghe. Les activités principales de  la société à cette époque résident dans  l’importation et la distribution d’huile de foie  de morue ainsi que, plus tard, celles des  huiles animales et végétales.

  • 1960 - 1966

  • 1960 - 1966
    Le virage industriel

    Charles Daudruy, petit-fils de Charles  Edouard Daudruy, soucieux du développement de l’entreprise, lance la  construction de l’usine de raffinage actuelle  sur le site de Petite-Synthe. Au fil de sa  carrière, il optimise l’outil et les capacités de  raffinage. Il développe également une  activité de transport routier, reprise  aujourd’hui par DVC Transports, pour se  donner la capacité de livrer lui-même ses  clients. 

  • 2000

  • 2000
    L’évolution

    Dominique Daudruy, fils de Charles Daudruy,  reprend la direction de l’entreprise le 31  décembre 1999. Il suit les traces de son père  en automatisant l’outil et en déployant les  certifications actuelles du groupe. Plus tard,  il développera l’entreprise autour du secteur  historique des ingrédients.

  • 2006

  • 2008
    Un pas dans les énergies

    Soucieux du développement de la société et  des problématiques environnementales,  Dominique Daudruy a créé en 2006 l’unité de  production de biocarburant Nord-Ester, donnant à la société un deuxième axe de  développement : l’énergie verte. 

    Depuis 2010, cette filière a évolué vers les  coproduits animaux puis les huiles usagées.  Ces derniers remplacent progressivement  les huiles végétales couramment utilisées  dans le process.

  • 2015

  • 2015
    Les filières

    Sur l’axe alimentaire, suivant une logique  qualitative, la société fait l’acquisition de  l’unité de trituration Oriacoop en partenariat  avec les agriculteurs fondateurs. Cette  acquisition lui permet la production d’huiles de colza, de tournesol, de lin tracées  d’origine France et d’huiles biologiques.

  • 2018 - 2021

  • 2018- 2021
    La nouvelle génération

    C’est en 2018 que Pierre-Louis Daudruy, fils de Dominique Daudruy, intègre  l’entreprise. Il reprend la commercialisation des coproduits pour  l’ensemble des sociétés. Il met également en place bon nombre de projets  structurants pour l’entreprise … Affaire à suivre ! Il est rejoint par sa sœur  Ameline Daudruy en 2021.

  • 2022

  • 2022
    L’arrivée de Nord-Métha

    Les déchets du site sont recyclés ou réutilisés et partent pour la majeure  partie dans des méthaniseurs. Dans la continuité des démarches  environnementales de la société et pour être en cohérence avec les idées que  l’entreprise défend, la mise en place d’une méthanisation sur le site  industriel est apparue comme une solution évidente.

1829
L'armement de pêche

L’histoire commence avec l’armement de  pêche Van Cauwenberghe – Lemaire. Cet  armement composé de goélettes à voile est  destiné aux campagnes de pêche en Islande.  Elles sont également le berceau du Carnaval  dunkerquois. Avec l’avènement du navire à  vapeur, les goélettes ont été vendues au fil  des années.

1927
La rencontre

C’est un parcours bien différent pour la  famille Daudruy, maître des postes pendant  2 générations puis devenue agriculteur lors  de l’apparition du train et du télégraphe.
La  SA Ch. Daudruy Van Cauwenberghe & Fils voit  le jour à la suite de la rencontre entre Charles Edouard Daudruy et Hélène Van
Cauwenberghe. Les activités principales de  la société à cette époque résident dans  l’importation et la distribution d’huile de foie  de morue ainsi que, plus tard, celles des  huiles animales et végétales.

1960 - 1966
Le virage industriel

Charles Daudruy, petit-fils de Charles  Edouard Daudruy, soucieux du développement de l’entreprise, lance la  construction de l’usine de raffinage actuelle  sur le site de Petite-Synthe. Au fil de sa  carrière, il optimise l’outil et les capacités de  raffinage. Il développe également une  activité de transport routier, reprise  aujourd’hui par DVC Transports, pour se  donner la capacité de livrer lui-même ses  clients. 

2000
L’évolution

Dominique Daudruy, fils de Charles Daudruy,  reprend la direction de l’entreprise le 31  décembre 1999. Il suit les traces de son père  en automatisant l’outil et en déployant les  certifications actuelles du groupe. Plus tard,  il développera l’entreprise autour du secteur  historique des ingrédients.

2008
Un pas dans les énergies

Soucieux du développement de la société et  des problématiques environnementales,  Dominique Daudruy a créé en 2006 l’unité de  production de biocarburant Nord-Ester, donnant à la société un deuxième axe de  développement : l’énergie verte. 

Depuis 2010, cette filière a évolué vers les  coproduits animaux puis les huiles usagées.  Ces derniers remplacent progressivement  les huiles végétales couramment utilisées  dans le process.

2015
Les filières

Sur l’axe alimentaire, suivant une logique  qualitative, la société fait l’acquisition de  l’unité de trituration Oriacoop en partenariat  avec les agriculteurs fondateurs. Cette  acquisition lui permet la production d’huiles de colza, de tournesol, de lin tracées  d’origine France et d’huiles biologiques.

2018- 2021
La nouvelle génération

C’est en 2018 que Pierre-Louis Daudruy, fils de Dominique Daudruy, intègre  l’entreprise. Il reprend la commercialisation des coproduits pour  l’ensemble des sociétés. Il met également en place bon nombre de projets  structurants pour l’entreprise … Affaire à suivre ! Il est rejoint par sa sœur  Ameline Daudruy en 2021.

2022
L’arrivée de Nord-Métha

Les déchets du site sont recyclés ou réutilisés et partent pour la majeure  partie dans des méthaniseurs. Dans la continuité des démarches  environnementales de la société et pour être en cohérence avec les idées que  l’entreprise défend, la mise en place d’une méthanisation sur le site  industriel est apparue comme une solution évidente.

Réalisé par La Quincaillerie

Contactez-nous