Nos produits > Nos graisses animales

Nos graisses animales

Nous commercialisons des graisses  élaborées mais également des  graisses pures. N’hésitez pas à nous  contacter pour plus d’informations. 
archive huiles bulles
  • Multi-espèces
  • Graisse de porc
  • Graisse de volaille
  • Graisse de Boeuf
sans titre (présentation (169)) 33

Multi-espèces

Catégorie 3
p1030434
composition variable

Composition variable

Effet texturant

Effet texturant

acidité

Acidité élevée

Applications
alimentation animale

Alimentation animale (Feed)

Oleochimie

Oléochimie

sans titre (présentation (169)) 36

Énergie

Ces corps gras sont extraits de déchets non-alimentaires collectés de manière spécifique et traités dans des ateliers isolés. Ils sont utilisés pour l’alimentation des volailles, dans l’oléochimie ou encore dans la fabrication de Biodiesel.

L’acidité oléique de ces graisses est souvent élevée.

Propriétés

  • Point de fusion élevé
  • Huile concrète : Effet texturant
  • Source d’acides gras insaturés
  • Onctueux

sans titre (présentation (169)) 33

Graisse de porc

Alimentaire | Catégorie 3
p1030434
sans titre (présentation (169)) 25

Point de fusion élevé (32-38°C)

Effet texturant

Effet texturant

Onctueux

Onctuosité (graisses insaturées : plus fluide)

Applications
Alimentation humaine

Alimentation humaine

alimentation animale

Alimentation animale (Feed)

Alimentation animale (petfood)

Alimentation animale (Petfood)

Oleochimie

Oléochimie

sans titre (présentation (169)) 36

Énergie

La graisse de porc est communément appelée saindoux dans l’alimentation humaine. Il s’agit de la graisse obtenue à partir de tissus adipeux du porc. Il existe différentes sortes de tissus adipeux traités différemment en fonction de leur utilisation. Par exemple, les couennes sont utilisées pour fabriquer de la gélatine.

D’une manière générale, la graisse de porc est plus insaturés et donc plus fluide que les autres graisses animales.

La composition de la graisse de porc fluctue en fonction de l’alimentation de celui-ci. Comme toutes les graisses animales, la composition peut différer.

Propriétés

  • Point de fusion élevé
  • Huile concrète : Effet texturant
  • Source d’acides gras insaturés
  • Onctueux

sans titre (présentation (169)) 33

Graisse de volaille

Alimentation humaine | Catégorie 3
p1030434
Bonne valeur nutritionnelle

Bonne valeur nutritionnelle

composition variable

Composition variable

Acide gras

Source d'acides gras insaturés

Applications
Alimentation humaine

Alimentation humaine

Alimentation animale (petfood)

Alimentation animale (Petfood)

alimentation animale

Alimentation animale (Feed)

Oleochimie

Oléochimie

sans titre (présentation (169)) 36

Énergie

Sous le nom de graisse de volaille, on retrouve de la graisse de poulet, de canard, d’oie, de dinde etc. Le plus souvent, c’est en mélange que nous traitons ces graisses. Cependant, il est possible de les trouver pures.

La composition de ces graisses et fortement influencée par l’alimentation de l’animal.

 

Propriétés

  • Bonne valeur nutritionnelle : jusqu’à 20% d’acides gras polyinsaturés
  • Variation de la composition importante
  • Peu de produits d’oxydation

sans titre (présentation (169)) 33

Graisse de Boeuf

Alimentation humaine | Catégorie 3
p1030434
sans titre (présentation (169)) 25

Résiste à la chaleur

sans titre (présentation (169)) 32

Graisse animale la plus commune

pâteux suiffeux

Effet "suifeux" : pâteux

Applications
Alimentation humaine

Alimentation humaine

alimentation animale

Alimentation animale (Feed)

Alimentation animale (petfood)

Alimentation (Petfood)

Oleochimie

Oléochimie

Savonnerie

Savonnerie

La graisse de boeuf communément appelée suif dans l’alimentation humaine, provient essentiellement du tissus adipeux des bovins. Sa composition dépend principalement de la localisation de ses tissus (les graisses sous-cutané sont plus insaturées que les graisses internes). Elle dépend également des conditions de vie et de l’animal en question (âge, sexe, race, nourriture etc).

La teneur en solide à 40°C n’est pas nulle. Cela suffit à la graisse de boeuf pour laisser une impression pâteuse sur la langue.

Il existe également de la graisse d’os provenant, comme son nom l’indique, de la moelle contenue dans les os. Cette graisse provient principalement d’os de bovins et se destine à la fabrication de gélatine. Les carcasses de volailles sont traitées séparément de ces graisses d’os.

Propriétés

  • Bonne tenue à la friture profonde : teneur en linolénique et linoléique faible
  • Résistante à la chaleur : saturation et courbe de fusion

Vous souhaitez en savoir + ?
Échangeons ensemble

Un dilemme oléagineux, un besoin particulier, une question sur les huiles ? N’hésitez pas à interroger nos spécialistes.

Contactez-nous